Les plaques dimmatriculation avec le drapeau acadien aident à bâtir des collectivités

first_imgLes dons provenant de la vente de plus de 600 plaques d’immatriculation avec le drapeau acadien retournent dans les collectivités acadiennes et francophones d’où ils proviennent. Le Fonds communautaire Vive l’Acadie, qui appuie des projets culturels de la communauté acadienne et francophone, a recueilli plus de 30 000 $ dans sa première année. Les associations communautaires utilisent les fonds qui leur reviennent pour appuyer des activités culturelles telles que des ateliers sur les arts, des concerts, des représentations théâtrales, des festivals et la conservation du patrimoine. « Le Fonds communautaire Vive l’Acadie est constitué des dons faits par les Acadiens et les francophones de toutes les régions de la province, a déclaré le ministre des Affaires acadiennes, David Wilson. Le programme de la plaque d’immatriculation a connu beaucoup de succès l’an dernier et je suis fier que les fonds recueillis servent à aider nos dynamiques collectivités acadiennes et francophones à devenir encore plus fortes. » Les fonds seront répartis entre les associations régionales membres de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse qui ont le mandat de promouvoir et de préserver la culture et le patrimoine acadiens et francophones. « La plaque d’immatriculation, qui est dans les deux langues officielles du Canada et qui affiche le drapeau acadien, témoigne de l’appui du gouvernement provincial pour la culture acadienne et francophone en Nouvelle-Écosse, a déclaré Claude Renaud, président du Conseil communautaire du Grand-Havre. Les Néo-Écossais peuvent appuyer la communauté acadienne en faisant un don de 50 $ pour obtenir la plaque avec le drapeau acadien. Cette somme est investie directement dans des activités qui contribuent à renforcer l’identité de la communauté acadienne. » Pour savoir comment obtenir la plaque d’immatriculation avec le drapeau acadien, allez à www.gov.ns.ca/snsmr/access/drivers/acadian-flag-licence-plate.asp. Pour suivre le gouvernement en français sur Twitter, @gouvNE.last_img

Leave a Reply

(*) Required, Your email will not be published